œil

Myopie vs hypermétropie

Introduction à la vision

Les images que nous voyons passent à travers la pupille (trou de l'iris), pour se focaliser sur notre rétine. Les organes qui vont jouer le rôle d' "objectif" pour focaliser la lumière sont : la cornée et le cristallin. Ces deux organes ont une puissance optique, qui est de généralement 60 dioptries.

 

Durant notre enfance, nos organes oculaires évoluent de sorte à ce que la puissance de notre oeil (cornée + cristallin) corresponde bien à la longueur de l'oeil, de sorte à focaliser les images sur la rétine sans forcer. Ce processus s'appelle l'emmétropisation. Ce processus a lieu pendant toute la période de l'enfance.

Une anomalie survenue pendant cette étape d'emmétropisation provoquera une anomalie visuelle, comme l'hypermétropie ou la myopie.

Oeil-ANATOMIE.PNG
L'hypermétropie

L'hypermétropie est un trouble réfractif de la vision relativement commun, qui affecte un quart de la population environ. Les hypermétropes voient relativement bien de loin, mais ont des difficultés à voir net les objets proches. Les symptômes généraux sont souvent des maux de tête, les yeux qui tirent et qui fatiguent, surtout dans les tâches visuelles proches (lecture, tablette, ordinateur).

Dans le cas de l'hypermétropie, le processus de l'emmétropisation ne s'est pas déroulé correctement, et l'oeil n'est pas assez puissant. Nos objectifs "cornée + cristallin" focalisant l'image plus loin que la rétine : l'image apparaît donc floue sur la rétine.

hypermétropie-schéma.jpg
Comment se corrige l'hypermétropie ?

      Compensation naturelle

Si la cornée a une "puissance fixe", notre cristallin a une réserve de puissance, un peu comme un appareil photo qui a la possibilité de zoomer pour voir net un objet proche. Cette réserve s'appelle l'accommodation.

 

L'hypermétrope peut donc compenser naturellement son défaut et ainsi voir net, en forçant pour accomoder, mais au prix d'un certain effort : des maux de tête et de la fatigue oculaire peuvent se déclarer, car forcer toute la journée, c'est un peu compliqué... Le fait de forcer sur ses yeux peut aussi perturber la convergence (les yeux qui se rapprochent), et déséquilibrer la vision binoculaire. C'est par exemple ce que l'on remarque souvent chez les enfants qui développent un strabisme.

Cette compensation naturelle ne fonctionnera que pour des âges inférieurs à 40 ans, à condition d'être faible hypermétrope. Car au fur et à mesure de notre vie, le cristallin perd naturellement sa réserve de puissance, et il ne peut plus compenser l'hypermétropie. C'est d'abord la vision de près qui devient floue, puis ensuite la vision de loin.

 

 

      Compensation par lunettes

Pour éviter que notre oeil ne force inutilement, et vous éviter des maux de tête, les yeux qui tirent, perdre votre concentration, et de vous endormir sur un livre en 3 minutes, vous pouvez opter pour un équipement en lunettes, qui vous permettra de voir net.

Vous pouvez les porter en permanence, ou plus particulièrement pour les activités de près (lecture, tablette, ordinateur), selon ce que vous a recommandé votre professionnel de santé visuelle.

Les lunettes pour hypermétropes ont un effet loupe, vous verrez les objets plus gros à travers vos lunettes.

 

      Compensation par lentilles de contact

Les lentilles de contact souples, rigides, et lentilles de nuit d'orthokératologie peuvent compenser l'hypermétropie même si vous êtes en plus astigmate.

Dans ce cas, vous rétablissez votre vision comme si vous n'aviez aucun défaut visuel, vous avez une vision naturelle et sans déformation.

La myopie

La myopie est devenu le trouble réfractif le plus fréquent, avec une forte prévalence depuis ces dernières années. En Europe Centrale, il y avait 20.5% de myopes en 2000, 27.1% en 2010, et les prévisions estiment une atteinte de 54.1% de la population par la myopie (Holden et al. 2016).

Les myopes voient flou au loin, et la vision de près est nette. La myopie apparaît souvent dans l'enfance, ou chez l'étudiant en études supérieure, les premiers symptômes sont de voir "flou au tableau" ou de ne pas bien identifier les plaques d'immatriculation ou panneaux lors de la conduite, ou encore de la fatigue oculaire durant la conduite ou le sport.

Dans le cas de la myopie, le processus de l'emmétropisation ne s'est pas déroulé correctement, et l'oeil est trop puissant. Nos objectifs "cornée + cristallin" focalisant l'image avant la rétine : l'image apparaît donc floue sur la rétine. 

myopie-schema.jpg
Comment se corrige la myopie ?

      Compensation par lunettes

La myopie se compense facilement en lunettes, permettant ainsi de retrouver une vision nette au loin, , tout en maintenant une vision nette au près. Les lunettes pour myopie ont tendance à diminuer la taille des objets, on y voit donc plus petit à travers les lunettes.

 

 

      Compensation par lentilles de contact

Les lentilles de contact souples, rigides, ou lentilles de nuit d'Orthokératologie peuvent compenser la myopie même si vous êtes en plus astigmate.

Dans ce cas, vous rétablissez votre vision comme si vous n'aviez aucun défaut visuel, vous avez une vision naturelle et sans déformation.

 

Références

  • Donovan et al. 2012 - Myopia Progression Rates in Urban Children Wearing Single-Vision Spectacles

  • Holden et al. 2016 - Global prevalence of myopia and high myoppia and temporal trends from 2000 though 2050 

  • Walline et al. 2009 - Corneal reshaping and myopia progression

  • Walline et al. 2013 - Multifocal Contact Lens Myopia Control

Focus myopie évolutive chez l'enfant ou jeune adulte

Cependant, si l'on veut être critique envers nos habitudes, il apparaît qu'en cas de myopie évolutive, l'équipement en lunettes ne soit pas le plus judicieux car la myopie augmente de près de 0.55 dioptries par an (Donovan et al. 2012)

Des équipements en verres à contrôle myopique peuvent être envisagés dans pour freiner la progression de la myopie.

Focus myopie évolutive chez l'enfant ou jeune adulte

L'équipement en lentilles souples ou rigides standard ne montrent pas un ralentissement de l'évolution myopique. A ce jour, 2 types d'équipements ont montré une efficacité dans la freination de la progression de la myopie :

- l'Orthokératologie : le fait de porter des lentilles pendant le sommeil, remodelant la cornée, pour permettre d'y voir net sans lentilles en journée (Walline et al. 2009)

- les lentilles à contrôle myopique : elles stimulent différemment les zones périphériques de la rétine (Walline et al. 2013)